GRÈCE VOYAGE

MON MAGNIFIQUE VOYAGE EN CRÈTE

Vous avez suivi mon dernier voyage en Crète sur mon compte Instagram (les stories sont d’ailleurs toujours visibles à la une) mais voici enfin l’article pour vous raconter en détails ce superbe voyage. Pour ce tour de la Crète en voiture nous sommes partis en amoureux, je vous laisse découvrir mon voyage en Crète, mes bonnes adresses et mes astuces. Et si vous souhaitez en savoir encore plus sur la Crète n’hésitez pas à m’envoyer un petit message sur le blog ou sur les réseaux sociaux, je me ferais un plaisir de vous répondre car vous vous doutez bien que je ne peux jamais tout vous raconter sur un voyage et que je garde des petites anecdotes pour moi.

Nous avons pris l’avion pour atterrir à l’aéroport d’Héraklion (capitale de la Crète). Il n’existe pas de vol direct pour la Crète vous passerez forcément pas une escale. À l’aller, nous avons eu notre escale à Paris et au retour à Marseille (sauf si vous habitez dans les villes citées). Nous avons dépensé environ 200€ aller/retour par personne pour la Crète en ayant pris les billets en janvier pour un voyage en Août. Je trouve que c’est un prix très correct pour cette destination.

Nous avons utilisé Airbnb pour le logement comme pour la plupart de nos voyages d’ailleurs. Je vous conseille de passer par Airbnb surtout si vous changez de lieu toutes les 1 ou 2 nuits. Les prix sont relativement accessibles et un large choix vous est proposé. De notre côté, nous avons fait le choix de loger dans un unique Airbnb et de faire la route pour les destinations que nous souhaitions. Nous avons choisi un Airbnb qui se situait globalement au milieu des visites que nous voulions faire. Concernant la location de voiture, nous sommes passés par Autoway que vous trouvez directement en sortant de l’aéroport. Nous avons réservé notre voiture 2 mois en avance.

Jour 1

Pour notre première soirée, nous avons décidé de nous rendre dans un restaurant à quelques pas de notre Airbnb afin de pouvoir déguster la cuisine locale et tout de suite se plonger dans nos vacances. Nous avons découvert un joli petit restaurant dans le village de Piskopiano que je vous illustre en image.

Jour 2

Pour notre deuxième journée, nous avons choisi de commencer par découvrir la capitale Héraklion qui se situait à 30 minutes de notre Airbnb. Nous nous sommes baladés dans les ruelles remplies de boutiques et de restaurants à prix très raisonnable. Nous avons mangé le midi sur la place Morisini Lion Fontains. Je n’ai plus le nom du restaurant mais nous avions mangé une salade grecque classique que vous pouvez retrouver dans la plupart des restaurants d’Heraklion. À la suite de cette première ville que nous avons découvert, nous sommes rentré à notre Airbnb pour se baigner, se reposer et profiter du soleil. Pendant les vacances d’été ce sont des instants que j’adore pour se ressourcer.

Jour 3

Nous nous sommes levés tôt car notre journée commence avec 2h30 de route direction Matala au sud de la Crête. On commence par un petit village balnéaire très touristique (ce que d’habitude je fuis dans la mesure du possible, surtout en Août, n’étant pas friande des « pièges à touristes » et lieux ultra bondés) qui attire pour son charme folklorique. Ancien « refuge » hippie des années 70, Matala est devenue une manne commerciale pour les boutiques de souvenirs. Mais, ce village a un charme qu’on ne peut pas ignorer. Nous avons déjeuné le midi dans le restaurant Petra & Votsalo avec une vue sur la plage. Encore une fois, un restaurant très abordable avec une salade fraîche et des accompagnements typiques de crête. Je vous assure qu’en Crète vous mangerez frais vu la température qui ne cesse d’augmenter. Un village coloré que je conseille fortement. Il est dans mon top 3 des endroits que j’ai adoré en Crète.

Jour 4

Le matin nous avons profité de la piscine de notre airbnb, le bonheur de passer sa matinée dans l’eau au soleil. L’après-midi nous sommes partis découvrir la ville Agios Nikolaos aussi surnommée le petit saint-Tropez. En effet, c’est une ville côtière de crête à ne pas manquer. Agios Nikolaos est une joli port très vivant et touristique… comme toutes les villes au bord de l’eau ! Que faire à Agios Nikolaos ? Flâner ! On se balade autour du petit lac Voulismeni enclavé dans la ville, le long du port, dans ses ruelles commerçantes qui montent et descendent. Il y a de quoi faire un peu de shopping, aussi bien du côté des magasins “pour touristes ” qui proposent des produits plutôt sympas que des marques grecques. Concernant les bonnes adresses pour se restaurer, nous avons été l’après-midi donc nous avons pas eu le temps de découvrir de restaurants.

Jour 5

Je ne m’éterniserai pas sur notre cinquième journée en Crète puisque que nous avons décidé de rester toute la journée à notre Airbnb pour se reposer, profiter de la piscine, faire des jeux de sociétés etc. Nous sommes juste allés le soir nous promener dans le village de notre Airbnb et nous avons sélectionné un restaurant qu’on a adoré. Dans le petit village de Piskopiano, l’adresse que je vous conseille est Thira & Elotas.

Jour 6

Pour notre sixième journée, nous sommes partis tôt le matin pour visiter trois endroits : la ville de Réthymnon et Georgiopolis et Kourna Lake. Après 20 minutes de voiture, nous trouvons une place pour se garer gratuitement. Nous décidons de rentrer dans la ville, globalement piétonne, pour y découvrir les ruelles au hasard (on tourne on retourne). il y a plein de petites boutiques de créateurs. J’ai d’ailleurs acheté une robe de créateur (prix élévé) mais magnifique. Réthymnon n’est pas la capitale de la Crète mais elle est bien plus agréable à vivre que Héraklion, la capitale. Cette ville a de nombreux charmes. Ensuite, nous sommes partis direction Georgioupoli, station balnéaire du bord de mer, finalement sans grand intérêt si ce n’est celui de présenter une belle et grande plage de sable fin. Nous profiterons d’une escale sur place pour aller tout de même tenter de voire de près la chapelle Agios Nikoloas, située au bout d’une petite jetée battue par les vagues ! Nous ne sortirons bien sûr pas tout sec de cette petite escapade … Non, je n’ai pas du tout eu peur de marcher au milieu de la mer sur des rochers qui glissent avec mon reflex dans les mains… Puis, nous avons fini notre journée au Lac de Kournas en Crète. C’est tout simplement le seul et unique lac d’eau douce du pays… et cette particularité vaut bien un petit détour ! Le lac se situe à 4 km de Georgioúpoli et est niché au milieu des collines. C’est un petit lac d’environ 1km de large où l’on peut admirer des tortues, faire du pédalo, nager ou s’attabler dans l’une des nombreuses tavernes qui bordent les rives. J’ai adoré cette journée, on a vu des paysages de toutes les couleurs c’était magique. Un coup de cœur pour cet endroit de la Crète.

Jour 7

Pour notre septième journée de découverte, nous avons choisi de visiter la fameuse île de Spinalonga. Impossible d’aller en Crète sans aller à cette île. L’excursion débute à Elunda et son joli port, un village de pêcheurs, lieu dans lequel nous avons pris le bateau jusqu’à l’île, sur une mer magnifique. Une journée pleine d’émotions.

Pour la petite histoire, pour ceux qui ne la connaissent pas et parce que le vécu de cette île est très touchant et mérite d’être connu, l’île de Spinalonga a servi de lieu d’enfermement des lépreux de 1904 à 1957, avec une loi qui a été votée par le parlement crétois pour arrêter tous les lépreux de Crète et les déporter vers Spinalonga, pour des raisons soi-disante « sanitaires ». Et il parait qu’à l’époque, l’île était encore habitée par quelques familles qui ont été forcées de quitter les lieux.

On pensait à cette époque que la maladie était très contagieuse et que les lépreux étaient des victimes de malédiction, qu’il fallait donc cacher. Cette histoire a duré cinquante ans et on parle d’une centaine de personnes enfermées. En plus, ils étaient privés de citoyenneté et n’ont pas eu droit aux soins. Bref, c’était la misère. Et je me souviens qu’on m’avait dit qu’ils n’avaient même pas de l’eau potable. Mais les lépreux étaient courageux et se sont tous mobilisés pour avoir une vie de village et subvenir à leurs besoins sur l’île.

Bref, une histoire bouleversante qui nous a ému pour la journée, après quoi nous sommes rentrés à notre Airbnb pour profiter de la fin de journée au bord de la piscine.

Day 8

Pour notre huitième journée, nous sommes partis découvrir la ville de La Canée. Aux premiers abords, rien de spécial : Chania ou La Cannée est une ville comme les autres, moderne (moins que Heraklion quand même), avec des immeubles, des maisons, faite un peu de bric et de broc, un peu sale à certains endroits, embouteillée, bruyante, avec des commerces… bref tout ce qu’il y a de plus classique pour une ville.

Mais il suffit de traverser ces rues et de se diriger vers la mer et là soudain le paysage change : on tombe sur un petit port, construit par les Vénitiens venus s’y installer autour du 15ème siècle. C’est le centre historique de la ville, coincé contre les anciens remparts. Le quartier est ultra pittoresque et surtout plein de charme. Nous nous sommes beaucoup baladés et perdus dans ces ruelles, à la recherche d’un peu d’ombre (je vous conseille d’y aller le matin à la fraîche, c’est plus agréable et surtout il y a moins de touristes!), le nez en l’air à observer cette architecture que l’on n’aurait pas deviné 2 kilomètres avant, à se régaler de toutes ces couleurs vives. Mais attention, le lieu est ultra touristique alors évidemment le port regorge de monde (d’où mon conseil précédent) et il y a énormément de boutiques attrape-touristes. Ne vous laissez pas avoir et passez votre chemin pour aller vous perdre un peu plus loin, dans les ruelles habitées : elles sont beaucoup plus typiques et surtout sans magasin!!! Idem pour prendre un verre ou déjeuner : les rabatteurs sont ultra présents, faites votre choix calmement sans vous laisser embobiner. Nous avons choisi un restaurant sur le port qui proposait du saumon (une folle envie de saumon!).

Day 9

Le neuvième jour, je vous passe les détails de notre journée car nous l’avons passé au bord de la piscine à lire, discuter et profiter du soleil. Rien de bien passionnant mais cela fait tellement de bien de prendre ce genre de moment pendant les vacances.

Day 10

Pour notre dixième journée, on a souhaité faire une journée un peu atypique et se rendre dans un parc aquatique. On avait entendu parler d’un parc aquatique pas très loin de chez nous qui était plutôt bien apprécié des touristes. Pas manqué, on a passé une superbe journée rempli de sensations fortes et de rires. Ce sont des journées comme celle là qui nous permettent réellement de déconnecter du quotidien et de se sentir en vacances. Le soir j’étais fatiguée c’est là que j’ai compris que mon corps appréciait enfin les vacances et se reposait.

Day 11

Le onzième jour nous avons profité de notre dernière journée complète dans notre Airbnb à faire nos valises tranquillement, finir nos livres, jouer à des jeux de société et profiter de la piscine une dernière fois. Bref, on a clairement chillé. On a été faire un dernier tour à Heraklion pour les boutiques souvenirs et avoir passer la soirée dans le restaurant que nous avons adoré à Piskopiano que je vous ai cité plus haut. C’était une dernière journée au top!

Day 12

Et le voici, le dernier jour des vacances que l’on peut aussi appeler “le retour à la maison”. Généralement, on ne l’aime pas trop ce dernier jour mais je savais que ce n’est pas parce que l’on rentrait que les vacances étaient finis et ça c’est chouette. Nous sommes allés déposer la voiture de location que nous avons trouvé très bien, nous avons pris l’avion et nous sommes rentrés chez nous dans l’après-mid avec des souvenirs plein la tête. C’était un superbe voyage que nous ne sommes pas prêts d’oublier.

À très vite pour une nouvelle destination,

Chloé de son boudoir

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *