BOOK, LIFESTYLE

5 LIVRES À METTRE DANS SA VALISE POUR L’ÉTÉ

Je pars en vacances dans deux jours et j’aime pendant les vacances prendre du temps pour lire c’est réellement important pour moi cela me permet de me ressourcer et découvrir de nouvelles parties de mon imagination et ma créativité à travers des bouquins. L’année dernière je vous avais également proposé des livres à mettre dans votre valise pour les vacances et je trouve le concept sympa. J’ai donc décidé de faire en sorte que ce soit un article qui apparaisse tous les ans sur le blog. C’est avec plaisir que je vous propose 5 livres à mettre dans votre valise pour les vacances au soleil. Que ce soit à la plage ou dans votre jardin, les vacances c’est sacré et rien ne vaut un bon livre et du repos pour faire une coupure et prendre du bon temps pour soi.

C’est parti et on commence avec le livre Mange, prie, aime de Elizabeth Gilbert

A trente et un ans, Elizabeth possède tout ce qu’une femme peut souhaiter : un mari dévoué, une belle maison, une carrière prometteuse. Pourtant, elle est rongée par l’angoisse et le doute.
Un divorce, une dépression et une liaison désastreuse la laissent encore plus désemparée. Elle décide alors de tout plaquer pour partir seule à travers le monde !
En Italie, elle goûte aux délices de la dolce vita et prend les « douze kilos les plus heureux de sa vie » ; en Inde, ashram et rigueur ascétique l’aident à discipliner son esprit et, en Indonésie, elle cherche à réconcilier son corps et son âme pour trouver cet équilibre qu’on appelle le bonheur…
Et qui n’a jamais rêvé de changer de vie ?

Ma critique 

C’est ma maman qui m’a parlé pour la première fois de ce livre il y a un petit moment déjà et il m’a été plusieurs fois conseillé. L’idée de cette femme qui se décide enfin à tout plaquer me plaisait bien. Qu’elle arrête de privilégier son confort matériel au mépris de son bien-être psychologique ; qu’elle comprenne enfin qu’elle ne vit pas pour le regard des autres, mais pour pouvoir se regarder en face dans une glace ; qu’elle assume de finalement ne pas rentrer dans le moule, et agisse avant qu’il ne soit trop tard pour tout le monde… etc. Elle nous confie toutes ses pensées comme un journal intime presque, en créant avec le lecteur une proximité. Je vous conseille ce livre si vous êtes en plein réflexion sur vous même. Je trouve que c’est un super livre pour se ressourcer. Une fois que vous aurez lu le livre je vous laisse regarder le film. L’actrice principale qui incarne le rôle est Julia Roberts, c’est une de mes actrices préférées.

Ensuite, je vous parle du livre L’irrésistible histoire du café myrtille de Mary Simses

Ellen Branford, ravissante avocate new-yorkaise, se doit d’exaucer le vœu qu’a formulé sa grand-mère avant de mourir : retrouver son amour de jeunesse et lui remettre sa dernière lettre. Ellen part sur la route, pour s’arrêter à Beacon, petite ville côtière du Maine. Alors qu’elle explore les lieux, elle manque de se noyer – une mésaventure qui fait d’elle une célébrité locale et la pousse littéralement dans les bras d’un certain Roy. Et tandis qu’elle lève le voile sur le passé de sa grand-mère et qu’elle poursuit sa quête, Ellen comprend qu’elle n’aura pas assez d’un séjour de vingt-quatre heures. Mais lorsque son fiancé vient jusqu’à Beacon à sa rescousse, la jeune femme doit repenser la vie qu’elle veut vraiment avoir…
Une irrésistible comédie romantique qui prône les plaisirs d’une vie simple. 

Ma critique

 Je suis tombée sous le charme de cette ville, où j’irais bien faire un tour. C’est une belle histoire d’amour, simple mais suffisamment envoûtante et rafraîchissante pour donner envie de la lire jusqu’à la dernière page au soleil pendant l’été. Ce livre nous rappelle de prendre le temps de vivre et d’apprécier les plaisirs simples. Je le recommande sans hésiter.

Je vous propose le livre Sun and her flowers de Rupi Kaur

This is the recipe of life

said my mother

as she held me in her arms as i wept

think of those flowers you plant

in the garden each year

they will teach you

that people too

must wilt

fall

root

rise

in order to bloom

Ma critique

Avec ce second recueil, l’auteure semble nous proposer la continuité de son premier bestseller : des poèmes courts, agrémentés de quelques dessins parfois, et rangés dans différents chapitres – qui ne sont pas choisis de façon anodine. Je suis loin d’être une pro en poésie mais les recueils de poèmes de Rupi Kaur me transportent. Il s’agit de petits poèmes très courts mais ils sont pourtant très inspirants. Je vois dans la poésie de Rupi Kaur des sortes de mantras que l’on peut se répéter et aller relire à l’infini quand on en a besoin. C’est également un livre idéal pour se ressourcer au soleil. J’aime les idées dégagées par ce livre et je trouve ces petits poèmes courts dans l’air du temps, un recueil inspirant et original que je recommande fortement afin de redonner envie à notre génération de se plonger dans la poésie. 

Direction le livre Japon L’empire de l’harmonie de Corinne Atlan 

Parce que pour connaître les peuples, il faut d’abord les comprendre. Les Japonais vivent au présent. Le temps glisse sur l’Archipel, emportant avec lui les joies comme les malheurs. Le tsunami de mars 2011, à l’origine du pire accident nucléaire de l’histoire, reste une plaie ouverte, mais le Japon, pugnace, regarde déjà ailleurs. Ce pays est un art de vivre. Une société unique. Un écheveau de règles souvent tacites mais incontournables, qui font du quotidien un rituel bienréglé. Qu’est-ce qu’être Japonais aujourd’hui, dans un pays vieillissant où la natalité ne cesse de décroître ? Comment concilier l’infini romantisme des pavillons d’or et d’argent de Kyoto et les émois décadents de Kabukicho, le quartier chaud de Tokyo ? Comment évoquer le Japon de ce siècle sans comprendre que son dessein industriel et occidentalisé se fracasse aujourd’hui sur la concurrence effrénée de la Chine, sur fond de surenchères nationalistes réciproques ? Ce petit livre n’est pas un guide. C’est un décodeur. Il plonge le lecteur au cœur de traditions millénaires, pointe les transformations, souligne les fractures. Pour découvrir un Japon vécu de l’intérieur, raconté au plus près de ses évolutions récentes. Un grand récit suivi d’entretiens avec Pierre-François Souyri, Chikako Mori et Keiichiro Hirano. Un voyage historique, culturel et linguistique pour mieux connaître les passions japonaises. Et donc mieux les comprendre.

Ma critique

Corinne Altman offre un panorama assez complet sur le Japon d’aujourd’hui. de sa plume agréable, elle évoque autant les bons (splendeurs de Kyoto) et les mauvais côtés (silence assourdissant autour des conséquences de l’accident nucléaire Fukushima) de ce pays étrange. C’est un petit livre de poche qui est très facile et rapide à lire, je le trouve très intéressant. 

Et, le dernier livre que je vous présente est le Tome 1 des chroniques de san fransisco de Armistead Maupin

Le dernier quart de siècle sonnant, Mary Ann gagne San Francisco, où la libération sexuelle s’affiche en couleurs outrancières. Elle choisit d’être logée par Mme Madrigal, dans un refuge où se côtoient amicalement des “chats errants” de toutes origines. C’est le début d’une saga. Véritable phénomène depuis leurs parution en 1976 sous forme de feuilleton, ces chroniques locales sont aujourd’hui traduites dans toutes les langues. Outre leur côté dépaysant, leur charme universel réside peut-être dans leurs personnages abandonnés, venus dans la ville libre trouver une famille différente, fondée sur des liens nouveaux.

Ma critique

Une saga mettant en scène les locataires de Barbary Lane, Les Chroniques débutent avec l’arrivée de la naïve Mary-Ann à San Francisco. A travers une galerie de personnages attachants on découvre l’Amérique de la libération sexuelle, des années 70 aux années 2000. Je trouve ces chroniques vraiment riches en émotions, il y a des personnages aux histoires attachantes. Barbary Lane devient un lieu de rencontre incontournable pour l’Amérique qui se libère et une réelle communauté se créée autour de ce quartier. 

Et voilà les livres que je vous propose pour l’été, n’hésitez pas à me suivre sur les réseaux sociaux car je vous parle de livres tout au long de l’année aussi pour les amoureux de bouquins.

A très vite sur les plages,

Chloé de son boudoir 

Le Boudoir de Chloé

No comments

You can be the first one to leave a comment.

Post a Comment